La question que pas mal de monde a dû se poser à propos de Didier Eberoni, entré en 1979 à Métal Hurlant, vu collaborer avec Rodolphe, Druillet, et disparu depuis...
Le temps d'un bref retour, en 2004, aux éditions Albin Michel avec "Sexual Killer", pour un scénario de Patrick Raynal, et hops, à nouveau dans la nature. A bord d'un de ces bolides qu'il ne lasse de dessiner, avec une de ces femmes sensuelles qui peuplent ses histoires...? Dans la Marseille où il avait choisi de s'exiler au soleil comme son commissaire Pansard, ou dans son monde imaginaire? Nul ne le sait...
Didier aime entretenir le mystère, mais en tout cas il nous revient sur un de ces "Centaures Mécaniques" qu'il affectionnait aux Humanos dans les années 1980, pour nous conter en images l'histoire de "Deux Vies" conçue sur mesure pour lui par Tiburce Oger.